AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Non RP] Rêverie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Non RP] Rêverie   Jeu 21 Mar 2013 - 0:27

Ce texte est au départ un rêve que j'ai fait le week-end dernier, et le trouvant beau, je me suis dit que l'écrire était une bonne idée. Ainsi je l'ai écrit dans le train en rentrant chez moi, au coup d'une petite chose qui s'était endormie sur les genoux, abandonnée par ses sœurs à cause de la stupidité de la SCNF. Je comptais pas le publier ici, mais je me suis dit qu'elle pourrait plaire à quelques membres du Walhalla.

J'ai conscience qu'il ne s'agit pas d'un RP, mais fidèle à ma tradition que j'ai entamé dans l'abécédaire, j'ai du mal à m'approprier l'univers de Dofus car je trouve le cadre trop ... complet. En vous souhaitant une bonne lecture, je serai ravie de lire vos réactions éventuelles. Dans le cas contraire, j'offre une cawotte par faute trouvée ! (commence à se demander si elle aura assez de cawotte
)

Rêverie


A Typhaine & Noémie & K.,


Une douce caresse effleura mon visage endormi. Un rayon de soleil devait transpercer la fenêtre pour aboutir sur mon visage. La lumière qui filtrait à travers mes paupières chassa les dernières brides d’obscurité. Je me roulais dans la couverture, essayant vainement de retenir les dernières brides de sommeil résiduelles

J’écartai les bras et à les jambes, essayant de toucher les extrémités du lit, sans toutefois pouvoir les atteindre. Je restai allongée, les yeux fermés, espérant sans doute que Morphée voudrait bien de moi encore un peu, mais la mécanique semblait lancée pour la journée. J’ouvris donc les yeux, me heurtant à deux autres yeux luisants et vifs qui me fixaient : deux yeux de prédateurs.

Un sourire contracta les muscles de mon visage. Les yeux appartenaient à une petite tête recouverte d’une tignasse ébouriffée par la nuit. Les deux grands yeux me fixaient, sans cligner, sans bruit. Je questionnai le grand prédateur du regard. Sans bouger, sans trahir ses intentions, il me répondit de sa petite voix sérieuse : “Maman m’a dit de ne pas la réveiller le dimanche matin mais j’arrivais plus à dormir. Donc je suis venue la regarder, pensant que je retrouverais l’envie d’aller me recoucher”. J’éclatai de rire et devant sa déconfiture, je soulevai la couette. Elle bondit et vint se lover contre moi, posant son front sur le mien.

Je lui caressai la joue, soutenant son regard profond qui semblait transpercer mes yeux pour mettre à nue mon âme. Elle posa sa main sur ma joue, et rompit le silence.

“Maman ? C’est quoi être vieux ?
- Être vieux, c’est le moment où les remords remplacent les rêves.
- Ca veut dire qu’on est vieux quand on meurt une deuxième fois dans les rêves ?
- Ca veut dire qu’on pense plus à sa vie passée qu’à la vie à passer.
- Et toi, tu es vieille ?
- Pas tant que tu seras là pour me faire rêver.
- Ah ! “
Elle marqua un instinct de réflexion. Puis elle reprit :

“Et Grand-Ma, elle est vieille ? Sa peau est tout fripée !
- Elle l’était jusqu’à ce qu’elle apprenne que tu arrivais. Et maintenant, elle rêve de toi et de la cousine de Maman !
- Ah. ”

Elle se mura à nouveau dans le silence. Elle semblait réfléchir, fronçant les sourcils sous la concentration. Enfin, elle sembla s’accommoder de la réponse et hocha la tête. Elle décolla son front pour pose son nez dans l’échancrure de mon haut de pyjama. “Maman, tu sens bon ! Ça me paraissant important de le dire, même si je ne sais pas pourquoi.” Elle se glissa sous la couverture et je senti une petite main soulever mon T-Shirt, avant qu’une petite tête chevelue vienne chatouiller mon ventre. Sa petite joue vint s’y poser. “Il n’empêche que j’ai du mal à croire que je viens d’ici”.

Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire. Un souvenir me remonta devant les yeux : le même petit monstre en train de faire le tour de moi après avoir su qu’elle venait de mon ventre. Je soulevai la couverture et me mis à la chatouiller. “En tout cas, ce dont je suis sûre, c’est que tu es bien téméraire pour une petite ourse en apprentissage”. Elle se débattit dans tous les sens et la bataille s’engagea.

Bataille qui s’arrêta brusquement lorsque nous nous séparâmes, nous laissant tomber en arrière riant aux éclats. Une fois calmées, elle rampa vers moi, s’assit à cheval sur mon ventre et posa sa tête sur ma poitrine.

“Maman ?
- Oui ?
- Je t’aime ! Tu es ma maman préférée, dit-elle en me fixant avec ses petits yeux perçants.
- Moi aussi je t’aime.”
Elle passa ses bras sur mes côtes et me serra comme elle pouvait.

“Maman ?
- Oui ?
- Tu resteras toujours avec moi ?
- Toujours !
- Même si je veux partir ou si je fais des bêtises ?
- Toujours, et si tu veux partir, je resterai là pour toi.”
Elle sembla satisfaite et reposa sa tête entre mes seins. Je passai mes mains dans ses cheveux, essayant de domestiquer la tignasse sauvage.

“Y aurait-il une petite ourse capable de m’aider à faire des pancakes ?” Elle enfonça un peu plus sa petite tête, secouée d’un rire léger. “Dans ce cas, je suis sûre que BdN sera ravi d’en manger”. Je me renversai sur la côté, la décrochant de moi et je l’enroulai dans la couette. Je me levai, m’étirai, puis me rendis dans sa cuisine, lissant mon short. A mi-chemin, une petite main se posa à l’intérieur de ma cuisse. Je la regardai :

“Avec du sirop d’érable ?
- Avec du sirop d’érable !
- Ô Canada …”
Nous éclatâmes de rire. Je sorti les ingrédients pendant qu’elle allumait la radio et allait chercher son petit banc. Je me mis à genoux, tendant les bras en avant “Tablier !”. Elle me l’enfila tant bien que mal, puis tendit les siens à son tour. Je lui passai, mis un doigt au-dessus de sa tête et lui demandai de tourner. Je nouai le cordon dans le dos.

Une fois le tablier attaché, elle se tourna vers moi et me tendit la main : “Bonne chance capitaine !” D’un ton officiel, je souhaitai également une bonne chance à mon ourse de classe exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Non RP] Rêverie   Jeu 21 Mar 2013 - 23:39

Juste une chose à dire : très jolie rêverie, ça m'a filé un grand sourire, merci pour le partage miss ^_^

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
 
[Non RP] Rêverie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recette apréro : dips qui font pas grossir !!!
» A l'ombre d'un grand chêne...rêverie
» Besoin d'aide !
» Divagation et rêverie ...ou parole d'un vieux con
» « La rêverie est le clair de lune de la pensée. » [Pv : Le Papillon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA PLACE PUBLIQUE :: Contes & Légendes-
Sauter vers: