AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Concours RP] Redorons nos blasons!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 30 Aoû 2010 - 19:58

Concours RP : Redorons nos Blasons !



Un petit (sisi, petit...) RP à plusieurs mains ci-dessous... vous annonce une tite animation RP commune au Clan et au Walhalla, sur l'idée de Maddy ! Bah oui, le Aire Paix, c'est bon, mangez-en \o/

Vous avez 4 semaines pour nous proposer un ptit (ou long *-*) texte sur l'un des thèmes proposés. Un jury composé de 6 membres (3 représentants pour chaque guilde) délibèrera ensuite pour déterminer les récits qui auront le plus plu.

Modalités : Pas besoin d'inscription, il suffit de nous envoyer votre RP PAR MP UNIQUEMENT. A chaque réception de participation nous le préciserons dans ce même topic ^^ (chaque participant peut d'ailleurs le faire lui-même, ou annoncer son intention de participer histoire de nous faire mariner Very Happy)
Lorsque le délai sera écoulé - après prolongation n°1 - à savoir le Samedi 16 octobre à 23h59 précises (oupah), le concours sera clos et les délibérations du jury commenceront. Les RP des participants seront rendus publics à ce moment là ^^

Thèmes : 2 thèmes sont à votre disposition...
1- Vos premiers pas et péripéties sur Frigost.
2- La phobie (son personnage confronté à sa phobie, qu'elle soit ridicule ou épique, ses réactions, comment il s'en sort (ou pas), etc.)

Lots : des lots seront attribués aux trois premiers Ménestrels et, éventuellement, à celui qui sera notre "coup de coeur". Les lots sont constitués de pierres d'âme pleines (Crocabulia, Boufmouth Royal, Tanukoui San, Maitre Pandore, Dark Vlad, etc.), dragodindes et items "transformeurs". Des lots de consolation seront également distribués Wink

A vous de jouer \o/ Enfin.... d'écrire Very Happy



Liens Utiles

Récit de lancement (Filou & Lliloune)

Récit de Filou (thème Frigost - hors concours)
Récit de Filou (thème Phobie - hors concours)

Récit de Magimyst (thème Phobie)
Récit de Kaervek (thème Phobie)
Récit de Inwolf (thème Phobie)
Récit de Elgattoa (thème Phobie)

Récit de Géline (thème Frigost)
Récit de Capsule (thème Frigost)

Résultats du Concours

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Lun 6 Juin 2011 - 11:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 30 Aoû 2010 - 20:01

Un jour de grande motivation, Filou avait décidé de passer voir les dopeuls de chaque temple, pour « deviser » avec eux. Et pour ce faire, il se rendit au village d’Amakna, et s’aperçut qu’il n’avait pas mis les pâtes dans ce coin du monde des douze depuis un certain temps.
Il surprit des conversations de jeunes aventuriers, qui l’interloquèrent quelque peu.

- Tu comptes chercher une guilde toi ?
- Sûrement, ça peut aider, j’ai entendu vaguement parler d’une vieille guilde, le Clan des pains, paraîtrait qu’ils sont sympa et qu’ils vénèrent un Tourteau géant, mais bon, pas grand monde les connait.
- Jamais entendu parler. Moi on m’a conseillé le Viagra Gras, genre des gars qui se font appeler les Bikinis, soit disant des guerriers nordiques… j’sais pas trop.


Filou sentit les poils de son dos se hérisser. Il comprit soudain que ces jeunes aventuriers parlaient de son cher Clan Destin et de ses amis du Walhalla. Comment les choses avaient-elles pu tourner ainsi ? Il fut un temps où rien que le nom de ces deux guildes faisaient trembler les plus aguerris des aventuriers (ou du moins, aimait-il le croire).

Oubliant le but premier de sa visite dans la zone, il repartit à toute allure sur sa Dragodingue, vers la maison du Port.
- Il faut que j’informe nos alliés de cet outrage. La colère de Poulpe sera terrible, s’il apprend qu’on le prend pour un tourteau… Et j’imagine assez mal les fils de Thor en Bikini… Mmm quoi que…

Il commença malgré lui à voir défiler les images des demoiselles Vikings en bikini et il finit par se cogner sur branche basse à l’apparition de Montra dans la même tenue.
- J’ai vraiment besoin de dormir moi…

Arrivé à la maison du Port, il se mit à rédiger une missive à l’attention de ses amis. Il remit le pli à Gépéess, le fidèle coursier du Clan Destin, en lui indiquant avec précision « Pour les Vikings ! », et se dirigea vers sa chambre, pour « méditer ».
Gépéess était doué, il saurait bien trouver où délivrer le pli.


En cette chaude après-midi d'été, la presqu'île de Pandala somnolait, plongée dans une douce torpeur. La nature semblait assoupie tout autant que les habitants du village pelotonné autour de son petit port où, pour l'heure, ne bougeaient que quelques drapeaux en haut des mâts de navires taquinés par une faible brise et bercés par le timide clapotis de l'eau. C'est dans ce paisible tableau qu'un tofu un peu ventripotent traçait sa route à grand renfort de battements d'ailes effrénés. Il arriva bientôt en vue d'une modeste maison aux murs blanchis à la chaux, un peu à l'écart des autres habitations... Et termina sa course dans un bruit sourd et une gerbe de plumes jaune pâle. La porte, contrairement à ce qu'il avait cru, était bel et bien fermée.

Ce bruit inhabituel ne réveilla pas les deux habitants de la demeure, trop occupés à finir une sieste bien méritée après une matinée chargée. L'inattendu était plutôt commun sur l'ile aux bambous, et il n'était pas rare qu'un pandawa ivre se prenne les pieds dans une souche et s'étale de tout son long dans l'herbe rase du village. Il prétextait bien entendu que le soleil tapait trop fort pour justifier ce manque d'équilibre - on ne l'aurait d'ailleurs pas contredit... - et repartait alors "s'hydrater un peu dans une bonne taverne". La logique pandalienne est sans faille.

Ce qui alarma d'avantage le xélor et sa belle épouse aux ailes roses fut le réveil soudain de Mallow, leur chacha angora, d'habitude bien peu intéressé par les imprévus... Mais n'importe quel félin vous dirait qu'un chat ne connait ni l'imprévu ni le hasard. Il s'étira dans les règles de l'art, dos rond, dos plat, patounes tendues... Puis, dandinant son postérieur, semblant prendre un malin plaisir à appuyer de tout son poids, il marcha tranquillement sur les esclaves qui se prenaient pour ses maitres et osaient protester de son divin passage en grommelant. Traversant le lit, il sauta sur le plancher de bambou et descendit une à une les marches de l'escalier qui menait au rez-de-chaussée. Il ne se hâta pas : il savait, par cette prescience inconnue aux mortels, qu'aujourd'hui, le repas était livré à domicile...
Après quelques grognements assez proches d'un miaulement et caractéristiques d'une fée qui refuse de se lever, Lliloune finit par accepter d'aller jeter un coup d'oeil sur la promesse d'un nouveau câlin au retour. Elle enfila une tunique d'un vert-bleu profond et aux reflets irisés sous l'oeil tendre et admirateur de son époux avant dévaler l'escalier.


Les rayons de soleil inondaient la pièce du bas, se déversant généreusement par la fenêtre ouverte d'où parvenait le bruissement léger du feuillage des bambous. Tout semblait calme... Peut-être... un peu trop beaucoup calme... La jeune Eniripsa ouvrit la porte de la demeure conjugale avec une vague appréhension et ce qu'elle découvrit derrière la laissa pantoise quelques instants.
Au milieu d'une couronne de plumes éparpillées trônait, fier comme un bûcheron ayant ramené son premier tronçon de bambou sacré, le félin aux longs poils clairs. Se léchant les babines, il plongea son regard dans les yeux verts de la fée, comme pour y chercher une admiration indiscutablement méritée, puis, n'y trouvant qu'un air interloqué et légèrement endormi, il entreprit avec grand soin une toilette digestive. Après un instant d'incrédulité, Lliloune détacha son regard du félin et n'aperçut qu'alors le petit bout de papier qui gisait à proximité de ce qu'il fallait bien appeler... les restes d'un repas.

Elle ramassa la boulette de papier et retourna vivement se blottir contre Montra, laissant Mallow partir en quête d'un dessert.
- C'était un tofu messager, mon ange!
- C'était?
- Disons... qu'il a inopinément rencontré les canines de notre tigre...
Le parchemin, avouons-le, n'avait pas vraiment apprécié le traitement infligé par le matou. Malgré les quelques déchirures, ils parvinrent à déchiffrer les pattes de mouche de leur ami et allié Filou, membre respectable (qui a dit imbibé?) du Conseil du non moins respectable Clan Destin.

Citation :
Chers Camarades Vikings,

L’heure est grave, on vous ment, on vous spolie… mais surtout, on salit votre nom !
J’ai surpris une conversation étrange, qui comparait votre guilde à un produit stimulant qui augmente la masse graisseuse (le Tofu que je vous envoie avec ce message a participé aux premiers tests…) et je trouve ça honteux!

Le nom du Clan Destin et du Walhalla n’évoque plus rien dans le monde des douze, il est temps de réagir et de nous unir une nouvelle fois, pour montrer au monde notre puissance ! Ou alors, nos talents d’orateurs et de communicateurs dans un premier temps, si on commence à massacrer tout le monde, le message risque d’être mal interprété.

Je vous propose donc de lancer dans nos rangs un concours (il faudra un volontaire pour expliquer aux Iop…) qui consisterait à tester les aptitudes de conteurs de nos troupes.

A vos plumes !
Amicalement,
Filou


Dernière édition par Lliloune le Lun 6 Juin 2011 - 11:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Geline

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Jeu 2 Sep 2010 - 16:19

*léve la main*
je m'inscris, pas tres forte en rp je releve comme meme le defi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Jeu 2 Sep 2010 - 19:22

Oh yeah \o/

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Kaervek

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Jeu 2 Sep 2010 - 21:23

Je vais participer, mais je sais toujours pas ce que je ferais Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Ven 24 Sep 2010 - 17:51

UPEUH!

Et pour info, déjà une participation reçue chez le Clan et plusieurs autres en préparation là bas......
ON SE BOUGE LES VIKINGS Very Happy

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Geline

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 25 Sep 2010 - 12:48

finie pour ma part, plus qu'a me corriger et a te l'envoyer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 3 Oct 2010 - 13:09

RP reçus à ce jour :
- Clan Destin : Magicmyst et Inwolf
- Walhalla : Géline

Nous avons décidé de prolonger un peu le concours afin de permettre à tous ceux qui souhaitent participer d'avoir le temps de nous préparer un tit quelque chose. Hésitez pas à vous y mettre, il vous reste un peu de temps! (BOUGEZ VOUS Very Happy )

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
crapule

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 24
Localisation : Dans la vallée des blops

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 3 Oct 2010 - 13:22

Moi à que je participe, comme il a un rallongement de date, je participe volontiers à cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: [Concours RP] Redorons nos blasons - Les RP   Dim 3 Oct 2010 - 21:18

Oyez, Oyez !

Le concours RP touche à sa fin, bientôt nous vous livrerons les compositions de nos ménestrels en herbe... puis le classement officiel du jury trop bien qu'on a (comment ça, suis pas objective?.... tsssss...)

En attendant, histoire de vous faire patienter... Filou a été inspiré, l'esprit de Poulpe était avec lui cheers
Découvrez sa prose sur les deux thèmes qui vous étaient proposés Wink

La suite bientôt Very Happy

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Lun 22 Nov 2010 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Liclya

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 20/09/2010

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Jeu 7 Oct 2010 - 12:38

Hey hey ! En voilà une bien belle initiative !
Vais essayer de participer même si le temps risque de me manquer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehanine

avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 38
Localisation : au confint d'une montagne

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Ven 8 Oct 2010 - 23:03

Je suis désolé belle fée, mais je crois que le temps me manque cruellement pour écrire un rp même si j'ai commencé à travailler dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 9 Oct 2010 - 0:15

Participation de Kaer reçue aujourd'hui ^^

Allez hop, on se motive les loustics Very Happy

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 9 Oct 2010 - 12:25

RP de Caps également reçu ^^

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Filou

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 38
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 10 Oct 2010 - 16:07

HORS CONCOURS

Si vous vous ennuyez, un peu de lecture :p
Jme suis livré à l'exercice, j'étais frustré de pas pouvoir participer, et du coup, j'en ai fait un sur chaque thème ^^'

Citation :
- Hé terreur, la sieste est finie, et y'a le gamin qu'arrête pas d'me casser les oreilles, faut faire quelques choses.
- Mmm... Je viens à peine de m'endormir... laisse moi tranquille...
- T'es pas bien, ça fait des plombes que tu ronfles à faire trembler la baraque. Le p'tite était à deux doigts de balancer un mot de silence, jl'ai jamais vue énervée comme ça...

Filou se leva d'un bond, réalisant qu'il avait dormi plus qu'à son habitude, malgré la fatigue qui lui pesé toujours.

- Quelle heure est-il ?
- Bah presque midi... d'ailleurs, moi jcasserai bien la croute, mais pas moyen de faire servir le repas tant que le patron est pas levé... Si son altesse avait l'amabilité de poser son fessier princier à la table du repas, ça m'arrangerai pas mal.
- Tu sais que j'ai horreur que tu m'appelle comme ça... Dis leur que j'arrive... Attends une seconde...

Filou se figea pour réfléchir, un air particulièrement étonné sur le visage.

- Quoi ? Me dit pas que t'as pas faim, sinon jte bouffe un cuissot et...
- Tu m'as dit que Wada te casse les oreilles ?! Lui qui ne prononce rarement plus de 3 mots dans une phrase ? Il y a quelque chose qui cloche !

Et sans plus prêter attention à l'Enutrof, il dévala les escalier pour se rendre dans la grande salle à manger.

- J'ai comme l'impression que c'est pas encore aujourd'hui qu'on va se faire un gros repas...

Et Fouli lui emboita le pas d'un air résigné (et le ventre gargouillant à en effrayer un Trool).
Une fois dans la salle à manger, il vit Filou, figé près de la table, en train d'observer le jeune Pandawa. Ce dernier était devant les fourneaux, préparant le repas comme à son habitude (du poisson fraîchement pêché... aussi comme à son habitude) et tenant une grande discussion avec le couvercle d'une marmite...

- Tu imagines un peu ? Couvert de glace ! De l'eau solide à ce qu'on dit, c'est incroyable non ? Il faut absolument qu'on voit ça, je pourrais peut-être y apprendre de nouvelles techniques ! Et trouver de nouveaux poissons qui sait ? Des poissons des glaces, ce serait extraordinaire !
- Wada ?...
- Oh salut Filou, je ne t'avais pas entendu arriver. Tu as faim ? J'ai préparé du poisson, comme tu aimes. Tu as entendu parler de la découverte du nouveau continent ? Tu prendras des légumes avec ? J'ai fait griller des aubergines, et j'ai préparer un jus de banagrume, tu m'en diras des nouvelles.
- Oh là, oh là, un peu de calme, quel nouveau continent ?

Fouli pris la parole :

- Une expédition est tombé sur une île au nord d'Otomai. Soit disant un territoire immense, recouvert de glace. Si tu veux mon avis, c'est rien d'plus qu'un gros Iceberg... Puis franchement, tu crois vraiment que le Titan Nic est capable de découvrir un nouveau continent ? Il a déjà du mal à tenir à flot...

Mais Fouli eut beau râler de toutes ses formes et avancer tous les arguments qu'il put, puisant dans les recoins les plus profonds de sa mauvaise fois, n'arriva pas à persuader son vieil ami de rester bien tranquille à passer l'après midi à se prélasser au soleil en buvant des bières.
L'après-midi même, Filou, accompagné de Wadapan, Sylline et bien évidemment Fouli, embarquèrent sur le premier bateau pour cette nouvelle île, leur esprit d'aventure ravivé par la flamme de la découverte.

Quelques jours plus tard, après un voyage plutôt tranquille (si on ne compte pas les deux ou trois marins mystérieusement disparus après avoir approché Sylline de trop prés) ils arrivèrent à destination.

- Respirez moi cet air pur, c'est vivifiant !
- Du calme gamin, moi jme les gèle surtout là... Prochaine fois que vous décidez de foncer tête baissée dans un endroit inconnu, jvous assomme. On aurait quand même pu prendre une journée pour se préparer. La ptite va nous claquer dans les doigts, elle est aussi blanche qu'un bouftou.

Dans leur précipitation, ils n'avaient pas anticipé les température très basse, et Sylline, dans ces habits légers qu'elle aimait porter, était en train de congeler sur place. Filou l'a pris dans ses bras pour la réchauffer et ils se dirigèrent vers le magasin le plus proche.
Une fois équipés pour le froid, ils se risquèrent à l'extérieur de la ville. Après quelques kilomètres de marchent, ils aperçurent un groupe d'animaux qui leur semblèrent familiers.

- Non mais de qui on se moque... Faire tout se chemin pour voir des bouftous ?! Y'a des coups de marteau qui se perdent jvous dit, on va pas en rester...
- Tais-toi !

Fouli stoppa net et regarda Filou, interloqué. Jamais l'Ecaflip ne lui avait parlé comme ça, et il le connaissait trop bien pour savoir que ce n'était pas l'exaspération, mais quelque chose de bien plus inquiétant. Les quatre compagnons se tenaient immobiles, ils observaient tous dans la même direction. Ils comprirent rapidement qu'ils n'avaient pas à faire à des bouftous ordinaires, même un troupeau de Bouftou Royal ne tenait pas la comparaison. Ceux-ci étaient plus gros, certains avaient d'incroyables cornes dorées. Et le pire, c'est qu'ils étaient en train de charge dans leur direction !

- Tenez-vous prêts, j'ai comme l'impression qu'ils ne sont pas spécialement amicaux.
- Sans rire, j'allais leur proposer de venir prendre l'apéro...

Fouli n'eut pas le temps de finir ses sarcasmes, il fut projeté à plusieurs mètres par une charge impressionnante. Heureusement pour lui, Sylline avait eu le temps de lancer un Mot de prévention, ce qui lui évita de répandre ses organes sur le sol. Le gros du troupeau les dépassa, mais trois des créatures restèrent près d'eux, avec, à priori, un sérieuse envie d'en découdre. Les quatre aventuriers furent transfigurés, finit les plaisanteries et les chamailleries, chacun était en position de combat, les ordres fusaient de la part de Filou qui organisait les opérations.

Sylline restait en retrait, et prodigué les soins nécessaire, Wadapan affaiblissait les ennemis, et lançait d'immenses vagues, qui déstabilisaient ces gros bouftous donnait l'occasion à Filou de lancer quelques coups de dagues, et à Fouli de jouer du marteau.
Mais malgré leurs attaques répétés, les créatures ne faiblissaient pas.

- Leur cuir est bien plus épais que celui des bouftous que l'on connait. Et leur laine est si dense qu'on a du mal à la traverser. Il va falloir adapter une autre stratégie.
- J'aurais bien quelqu'chose à proposer, mais...
- Tu crois vraiment qu'on a le temps pour les devinettes, parle vieux grincheux !
- On leur balance toutes les invocations qu'on connait pour les occuper, et on s'barre en courant !

Filou hésita quelques secondes, ne sachant s'il fallait qu'il le frappe ou qu'il éclate de rire puis... il se dit qu'ils n'auraient jamais le dessus sur ces tas de laines ambulants, en tout cas, pas ce jour-là.
Il fit appel à sa mémoire et invoqua un chafer et un chaton, à qui il ordonna de foncer sur les laineux. D'autres chafers apparurent, suivis d'un gros Pandawa sur son tonneau, et d'un lapino, tous fonçant vers leurs opposants (les chafers ne pouvant s'empêcher de faire tournoyer n'importe comment leurs épées, au risque de découper leurs maîtres si ceux-ci ne sont pas attentifs...).
Bien cachés derrière cette mêlée désorganisée, ils prirent leurs jambes à leur coup, sans se retourner.

- Bonne idée gamin la nouvelle île inexplorée hein !
- Arrête, c'était drôle, il faudra qu'on revienne. On manquait juste d'organisation !
- T'es tellement atteint, que même dans le crâne t'as d'la flotte ! J'ai pas envie de finir becqueté par un laineux moi !
- On aurait pu y arriver si tu n'avais pas décidé de courir !
- Venant de quelqu'un qui arrive pas à tuer un Abraknyde tout seul, ça me fait bien rire...
- Mais n'importe quoi, Filou, tu peux pas le laisser dire des trucs comme ça !

Et c'est donc dans la joie et la bonne humeur, qu'ils continuèrent à courir le plus vite qu'ils purent pour retourner au bateau, et faire le chemin inverse, retrouver la chaleur de leur maison brakmarienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filou

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 08/06/2009
Age : 38
Localisation : Lyon

MessageSujet: [Concours RP] Redorons nos blasons - Les RP   Dim 10 Oct 2010 - 16:08

HORS CONCOURS

Citation :
Filou se réveilla une fois de plus sur le sol de la salle du conseil, des vapeurs d'alcool en tout genre flottant autour de lui, et plus particulièrement dans sa tête.
Depuis combien de temps n'avait-il pas passé une journée sans l'emprise de l'alcool ? Sûrement depuis la disparition de ces derniers vieux compagnons... Il s'accrochait désespérément à son existence, qu'il haïssait au plus haut point, même lui ne comprenait pas pourquoi.
Il se leva en titubant, se retrouva devant le grand miroir installé à l'entrée de la salle par un conseiller narcissique dont il avait déjà oublié le nom et se vit. Un vieil Ecaflip, le poil blanc, sale, pelé à certains endroits. Une cicatrice lui barrait le visage de haut en bas, passant par son œil droit qui ne voyait plus. D'autres s'apercevaient un peu partout sur son corps qui avait perdu toute vitalité. Il ne se reconnu pas. Plus rien ne restait de son pelage argenté, de l'éclair de ses yeux, de sa musculature, frêle mais puissante. Il ne restait devant lui qu'un vieux tas de poils, usé par l'alcool et le chagrin. De rage, il mit un coup de pâte dans le miroir, qu'il brisa en centaines de reflets pathétiques de son pauvre visage.

L'avantage d'avoir plus d'alcool que de sang dans les veines, c'est qu'il ne sentit même pas la profonde coupure qui zébrait de carmin sa main droite. Il se dirigea vers la salle commune, laissant sur son chemin une ligne de rubis, espérant y trouver une bouteille encore pleine. La salle était vide à cette heure-ci, la plupart des membres devaient être à la taverne, en train de salir un peu plus le nom du Clan... Il aperçu un nouveau papier sur le tableau à l'entrée de la maison de guilde. Il s'en rapprocha et déchiffra :

* Moa Xx-CraFeukiRo-xX, praumé 2 défandr le clan destain *

Dans un premier temps, il sourit, en se disant que, de toutes les règles du Clan, au fil des années, seule la signature de la charte avait persisté. Il s'agissait plus là d'une coutume, plus personne ne la lisait, même lui ne savait plus ce qu'il restait de la charte originelle, faite par le géant bleu, à la grande époque. Puis il senti la colère l'envahir. Depuis quand cela durait-il ? Depuis quand la lie du monde des douze avait élu domicile dans le Clan ? Comment en était-il arrivé là ? Comment avait-il pu laisser faire ça ? Et à nouveau, sa pâte vola, et arracha ce ramassis d'infamies collées sur le mur. Les parchemins volaient, déchiquetés par les griffes encore acérées (celles qui restait du moins), la couche de papier diminua rapidement et soudain, Filou se figea... Elle était là... Toujours présente depuis toutes ces années... L'encre était pâle, mais on pouvait encore lire son contenu. La charte... la seule et l'unique, celle qui n'aurait jamais du être enfouie sous ce tas de déchets infâmes. Il la saisi, délicatement, comme le plus précieux des trésor et l'embrassa. Il fut soudain dégrisé, son esprit était clair, comme il ne l'avait pas été depuis des mois, des années ! Il fini de débarrasser le tableau, calmement cette fois, puis épingla ce vieux parchemin, bien en évidence. Il rangea la salle, fit un peu de ménage, puis pris une douche, se brossa le poil, revêtit ses plus beaux vêtements et sorti pour grimper sur sa dragodinde.

Il se dirigea sans hâte vers le centre d'Amakna, traversa le petit pont, et se retrouva dans le cimetière. Les chafers ne l'inquiétaient plus depuis longtemps, pour eux, il était certainement déjà des leurs, plus mort que vivant. Il avait fait réservé une grande parcelle, il y a longtemps, sans en parler aux autres, sur ses propres kamas, il voulait que tous, quand l'heure serait venue, puisse reposer en paix, au milieu de leurs frères d'armes. Il arriva sur la parcelle, descendit de sa dragodinde et s'approcha lentement des tombes. Ils étaient là ses frères, ils l'avaient abandonné ! Non, c'est lui qui les avaient abandonné, eux, leurs amis, Poulpe lui-même, il avait failli dans son rôle, et trop douce était la punition qu'il avait à subir.
Sur la première stèle, il lu :

* A ma sœur, avec toi, le soleil est mort *

Et il se remémora cette nuit d'été, où lui et ses compagnons de toujours s'étaient aventurés un peu trop profondément dans les landes de Sidimote. Ils avaient pénétré sans le savoir sur le territoire du Bworker, et celui-ci n'aime pas les intrus. Le combat fut terrible, bon nombre de Bworks en tout genre tombèrent sous leurs coups, mais l'intervention du Bworker lui-même mis un terme à l'affrontement. Personne ne le vit venir, personne ne le vit partir. Mais tout le monde sût qu'il était passé, lorsqu'un hurlement retentit dans toutes les landes. Wadapan hurlait, non pas de douleur mais de chagrin, il tenait dans ses bras le corps inerte de la jeune Eniripsa. Elle avait le cou tranché, elle s'était vidée de son sang en quelques secondes... Filou et son vieil ami Enutrof se précipitèrent, oubliant leurs adversaires, qui avaient eux aussi compris que le combat était terminé et commençaient à se retirer. Et Wadapan s'écroula à son tour, sur les genoux. Il avait vu l'éclair surgir de nulle part et avait tenté de s'interposer. Une profonde entaille lui barrait la poitrine. Elle était si profonde, qu'on pouvait presque apercevoir les derniers battements de son cœur. A son tour, il resta figé, la vie venait de le quitter, les bras crispés autour de Sylline, il s'en fut à son tour. Fouli rentra dans une rage folle :

- MONTRE TOI BWORKER ! ASSUME TES ACTES ET VIENT GOUTER DE MA PELLE !

Et il commença à frapper et à tournoyer dans tous les sens, comme une toupie assassine, sans conscience ni raison.
Filou quand à lui resta figé, debout devant le corps sans vie de ses deux amis. Les larmes commencèrent à lui couler des yeux en un flot inarrêtable. Une bonne heure passa, avant que les deux survivants ne retrouvent leurs esprits. Sans rien dire, ils emportèrent les corps, marchèrent ainsi sans s'arrêter 5 jours et 5 nuits, pour arriver finalement au cimetière, dans lequel ils reposent aujourd'hui.

Il jeta un coup d'œil sur la tombe à droite.

* A toi mon frère, que toute l'eau du paradis te désaltère à jamais *

La tombe à la gauche de celle de Sylline lui fit encore plus mal.

* Mon ami, mon frère, mon gardien. J'espère que tu auras trouvé la fortune que tu mérites, dans l'autre monde *

Fouli aussi l'avait quitté. Il y avait un peu plus d'une année. Depuis la mort de Sylline et Wadapan, il n'était plus le même. Il avait perdu avec eux toute sa bonne humeur et sa jovialité. Il nourrissait le secret désir de les venger et de ramener la tête du Bworker. Mais ce n'est pas comme cela qu'il succomba. Dans sa quête d'être toujours plus puissant, il s'engageait parfois dans des combats impossible, dont il se tirait toujours vivant, Filou à ses côtés, sans jamais faillir. Mais un jour, ils avaient vraiment vu trop gros. Ils partirent seuls, sans même demander l'aide de leurs frères d'armes, affronter le Mansot Royal, sur la blanche île de Frigost.
Contre toute attente, poussés par leur rage, ils arrivèrent à vaincre les gardes qui se mirent sur leur chemin, et se retrouvèrent fasse au volatile souverain. Ils n'étaient pas prêt pour cela. Filou ne se souvenait plus de qui s'était passé après leur arrivée dans la chambre du monarque. Il se souvenait simplement de lui, une horrible douleur au visage, penché sur son ami, en train de se noyer dans son propre sang. Il leva la tête, et le Mansot Royal lui dit d'une voix calme :

- Je te laisse vivre, ce sera ta punition pour ton outrage. Quant à ton ami, tu peux l'emporter avec toi, il ne lui reste plus beaucoup de temps, contemple le mourir en pensant à ton erreur.
Puis il se retira, laissant là l'Ecaflip balafré tentant de soulever son ami Enutrof, arrivant à peine à respirer.
Contrairement aux dires du Mansot couronné, Fouli ne mourut pas de suite, il se battit une dizaine de jour avec la mort, mais celle-ci finit par l'emporter. Et Filou quant à lui avait perdu la vue de son œil droit.

Il effleura sa cicatrice en repensant à ces évènements, et il senti les larmes lui monter aux yeux. Cette fois, depuis longtemps, il ne les réprima pas, il laissa le flot s'écouler, en marchant vers les autres tombes. Il les contempla, les yeux inondés, et il les vit. Ils étaient là ses frères, debout sur leurs tombent, le contemplant avec un large sourire.
Son ancien bras droit, brave et impétueux Sacrieur, Lexes, qui avait toujours voulu aller au bout de ses convictions. Il s'était mis dans l'idée de défier N. Ce fut un combat mémorable, on en parle encore dans les écoles, un tacticien hors pair. Malheureusement, l'adversaire était bien trop fort et avantagé par le terrain, ce combat fut son dernier.
A côté, reposait le Xelor qu'il avait toujours admiré. Tegan, lui qui respirait la joie de vivre, et les vapeurs de liqueur toujours plus exotiques les unes que les autres. Il est parti certainement comme il l'avait souhaité, une bagarre de bar. Mais quelle bagarre. Il avait infiltré Bonta, pour le plaisir, et surtout boire un verre dans sa taverne favorite. Il le faisait fréquemment, mais cette fois, il était attendu. Une centaine de milicien, une quarantaine de mercenaires de toutes classes les accompagnant. Pas un milicien ne reparti en un seul morceaux, les bras et les jambes avaient volés. La plupart des mercenaires avaient terminés dans un sale état, mais il avait été débordé par le nombre et le temps d'arriver aux portes de Bonta, nous avions retrouvé son corps sans vie, jeté sans ménagement dans les douves. Pas un participant au massacre ne vit le mois suivant...
Et il y avait Tarkovski, ce Cra maladroit qui s'était penché dans l'alchimie... une potion un peu mal dosée l'avait éparpillé aux quatre coins de son laboratoire.
Puis Zegawix et Gotha, les imprudents on les appelé, ils avaient essayés d'arnaquer le Skeunk, en lui vendant de vieilles dragodindes stériles pour de belles dindes dans la force de l'âge. Il n'avait pas apprécié la plaisanterie et s'était introduit chez eux une nuit. Ils n'avaient pas eu le temps de réagir...
Et le géant bleu, Maelstorm, le meneur mythique du Clan. Qu'est-ce qu'il lui avait pris d'aller défier l'Ougah, sans arme ? Personne n'assista à l'affrontement, mais on entendit les bruits de luttes, 3 jours durant, de l'extérieur de la grotte. Puis il ressorti, le sourire aux lèvres... et s'écroula dans les bras de ses compagnons. C'est ainsi qu'il disparu, et depuis ce jour, personne ne revit jamais l'Ougah.
Et là-bas, il apercevait Trouvaie, des kamas plein les yeux. Sa dernière combine fut fatale, il fut pris dans une embuscade, en essayant de refourguer 10 tonnes d'Ormes contre un voile d'encre. Malgré sa maitrise des dagues, la troupe de mercenaires le laissa sans vie au bord d'une route d'Otomai, totalement dépouillé.
Et Sleepy, le guerrier emprisonné dans un corps de Fecatte. Ses boucliers ne lui avaient pas suffit ce jour là, et malgré tous ses talents, Il n'avait pas pu tenir la charge de trois Sacrieurs bontariens, bien décidés à lui faire mordre la poussière. L'un d'eux l'accompagna dans sa chute, mais cette fois, l'opposition était trop forte. Il parvint à s'échapper, mais ses blessures étaient trop graves, il succomba quelques jours plus tard dans la maison du port...
Bien entendu, tous n'étaient pas mort, certains s'était retirés, Magicmyst élevait ses enfants dans un petit village pandalien, loin de l'agitation.
Crucifix avait pris sa retraite avec sa Puce, pour vivre une existence paisible au milieu des champs d'Amakna, à élever des bouftous.
Mad-Hatter, la demoiselle poupée, avait disparue dans la dense forêt de Litneg, attristée par la tournure que prenait le monde, elle avait pris le parti de retourner à la nature. La dernière fois que Filou l'avait aperçu, elle avait plus l'apparence d'un arbre, que celui d'une Sadida. Il ne savait pas ce qu'elle était devenue.
Il n'avait plus de nouvelles de sa fille adoptive, Razu, l'exubérante, qui était partie étudier dans une lointaine contrée et qui n'était jamais revenue.
Keil avait ouvert un commerce de poisson, avec Solsteim, Vocturn et Liu, apparemment ça fonctionnait bien, ils avaient une excellente morue volante, qui faisait leur renommée dans tout le monde des douze.

En contemplant le souvenir de ces visages familiers, il fut remplit d'une immense nostalgie, ses amis lui manquaient tellement, qu'il ne pouvait s'arrêter de pleurer. Il se coucha entre deux tombes, se lova tel un fœtus dans le ventre de sa mère et s'endormit.

Quelques instants plus tard, il réouvrit les yeux, et vit le regard chaleureux de Sylline, qui le fixait avec une grande affection. Puis il entendit, à l'étage du dessous, Fouli et Wadapan se disputer sur la recette du Brochet à la crème. Il était chez lui... il avait rêvé... mais était-ce vraiment un rêve ? Il caressa doucement la joue de sa sœur, et se dit en lui-même :

* J'ai bien compris ton message, Grand Poulpe, j'œuvrerai le restant de mes jours, pour que ce funeste rêve, ne se réalise jamais *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Ven 22 Oct 2010 - 16:46

Allez, encore un rappel ^^
On a 5 participations à ce jour, ce qui fait pas beaucoup..... Hésitez paaaas à participer, on sera pas sévères, et c'est l'occasion de faire un tit truc commun... Faites-vous plaisir ^^

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
crapule

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 24
Localisation : Dans la vallée des blops

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Ven 22 Oct 2010 - 19:47

Lliloune à bien raison, moi j'suis pas expert en RP, mais ! j'en est quand même fais un parceque le RP c'est bon pour la santé, mangez-en, et puis fair une petite histoire sur votre perso c'est bien, c'est le moment de se lâcher :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 7 Nov 2010 - 19:54

Et de 4 RP chez les Vikings! Allez allez, on se bouge, on continue à creuser l'avantage ! What a Face

*Va rajouter un lot pour la guilde ayant le plus de participations*

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Kaervek

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 8 Nov 2010 - 0:32

*Aimerait bien savoir quand il sera officiellement déclaré vainqueur...* Mouahahaha, je plaisante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 22 Nov 2010 - 16:19

Chers Vikings, les inscriptions sont désormais (qui a dit "enfin!" ? qu'il se dénonce) clôturées ^^
Nous allons délibérer entre nous (qui a dit "dans une taverne bien sûr"?......) et vous donnerons les résultats sous peu... ainsi que les textes de nos candidats en prime!

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Lun 6 Juin 2011 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 11 Déc 2010 - 0:47

Et maintenant, les RP des candidats... avant l'annonce des résultats Wink


Thème : Phobie
Magicmyst a écrit:
IRRÉEL

Magic marchait avec crainte dans cet endroit sombre, un léger brouillard voilant ses pieds.Tout lui semblait irréel, pourtant elle arrivait clairement à distinguer les odeurs et les sons. C'est parmi cette odeur de tourbes humides et ce son macabre, qu'elle avançait tout doucement à pas incertain vers l'orée d'un bois jusqu'alors inconnu. Plus l'endroit se précisait, plus elle s'approchait des arbres, plus elle pouvait sentir le martèlement de ses tempes s'intensifier.

Angoissée, pétrifiée, que faisait-elle donc au abords du territoire des disparus, cet endroit ou errent les âmes de ceux qui ont quitté le monde des douze. Puis soudain, au loin sa vision perçante apperçu l'inconcevable. Il était là, se tenant debout loin d'elle. Elle n'osait pas approcher le sang figé dans ses veines, son coeur tentant de combattre le malaise laissé par la douleur. Son époux, celui qu'elle aimait tant, se trouvait dans le territoire des disparus, mais pourquoi? Hier, encore il était là tout près d'elle parlant de leurs nouvelles aventures. Elle ne comprenait plus ce qui se passait.

Puis, dans un élan de lucidité, elle revit la scène. Ils avaient convenu qu'ils iraient tenter d'explorer la caverne des fungus ce jour-là. Dans une des cavernes sombres des landes de sidimote, elle avait été lâchement agressé par l'ougah, sans retenu, kougarr l'avait rejointe entrainant dans ce combat perdu d'avance leurs jeunes protégés. Ils avaient tant bien que mal tenté, de sauver les leurs. Puis elle se souvient, le corps de kougarr inerte lancé a ses pieds par l'ougah, les autres décimés un à un. Il ne restait plus qu'elle et Maylinaa, l'éniripsa protégée de son chéri. Elles avaient lutté sans relâche, jusqu'à ce que le dernier souffle de vie les quittent tour à tour.

Elle avait maintenant compris, pourquoi elle se trouvait sur le territoire des disparus. Mais pourquoi ne pouvait-elle avancée vers kougarr qu'est ce qui l'empêchait de franchir la limite du monde des morts.Puis elle entendit au lointain, son plus grand cauchemar retentir, rythmé mais faible, son coeur à elle n'avait pas cessé de battre. Elle laissa échapper un cri de colère, maudissant ce monstre qui l'avait séparé de celui qu'elle aimait. Ce cri perçant, brisa le silence de la nuit, Magic se releva rapidement de sa paillasse, ou était-elle encore?

La maison de guilde pensa-t'elle surprise, elle regarda à ses pieds, paisiblement y dormait celui pour qui elle aurait donné sa vie. Était-ce un rêve? ou une vision qui lui annonçait la fin de leur histoire?Elle ne voulait pas y croire, elle n'était pas prête a faire face à sa plus grande peur. Pas maintenant, elle préféra chasser cette image et sortir prendre l'air sous le reflet de lune.

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 11 Déc 2010 - 0:51

Un ptit deuxième pour ce soir, la suite demain Smile


Thème : Phobie
Kaervek a écrit:
D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours détesté être seule. C'est très important quand on est jeune d'avoir un entourage, pour pouvoir se construire.

Je me souviens, quand je n'étais encore qu'un jeune Xélor (oui, « un », j'étais un garçon à cette époque...), je voulais explorer le donjon des bouftous. J'ai donc rejoint un groupe d'aventuriers se préparant à une expédition qui allait tourner au massacre !

Mouahahahaha ! Pauvres bouftous ! Oui, le massacre des bouftous, pas de nous, vous croyiez quoi ? Enfin bref, pour en revenir à nos bouftous, au milieu de l'exploration, j'ai demandé au reste du groupe de m'attendre pendant que je soulagerais un besoin naturel pressant. Lorsque j'eus terminé mes affaires, je me suis retourné pour rejoindre mes compagnons, mais je ne trouva du regard qu'un groupe de bouftous plutôt affamés qui regardaient leur casse-croute se demander comment il allait s'en sortir. Même si je venais de soulager une envie pressante, j'ai cru qu'une autre allait venir plus rapidement que prévu, rajoutant une touche de couleur et de chaleur à mes genoux s'entrechoquant...

Pour me sortir de cette mauvaise passe, j'ai fait ce que je savais le mieux faire : foncer dans le tas ! Mais se retrouver seul dans un lieu habité par des créatures ayant la tête aussi vide que leur ventre, et voyant des groupes d'aventuriers passer sans vouloir vous aider à sortir, ça ne rassure pas vraiment.

À cause de cet événement, j'ai peur d'être seule, c'est pour ça que je me suis souvent mariée, et que j'ai par la suite adopté. Quand j'ai découvert le Walhalla, et que j'ai intégré cette grande et belle famille, je ne me suis plus jamais senti seule. C'est d'autant plus vrai depuis que je suis fiancée à ma Gélinounette chérie !

Et puis, depuis que je suis devenue une femme, je suis bien entourée. Qui peut résister à mes charmes... ? Non, ma chérie ! S'il te plait ! Pas le marteau...!

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Sam 11 Déc 2010 - 20:03

Et ça continue, encore et encore.... Attention, RP déjanté cette fois!


Thème : Phobie

Inwolf a écrit:
«Rentre à l'auberge In'!»
Ces quelques mots qui avait bercé sa plus tendre enfance venait soudainement de surgir des profondeurs abyssales de sa mémoire.
«Rentre à l'auberge In'!»
Était-ce la raison pour laquelle il avait des envies fusionnelles avec ce légume si tendre, si bon, si bénéfique, ampli de volupté?
«Rentre à l'auberge In'!»
Pourquoi là, maintenant? Pourquoi en avait-il rêvé une fois encore?
«Diantre, se dit-il, comment démarrer une bonne journée si je fais ce rêve toutes les nuits?!»
Se retournant dans son lit comme une crêpe dans sa poêle, il tenta tant bien que mal de se rendormir.


Le soleil vient de se lever... «Tu chies Korée?!»... Encore ces voisins qui réveillèrent Inwolf, In' pour les intimes.
«Grrr, marmonnât-il, je les aurais un jour, je les aurais!»
Souhaitant se rendormir mais sachant toute tentative de cet acte vouée à l'échec, il se leva promptement afin de commencer sa journée. Arrivé devant son miroir, il s'arrêta quelques minutes, le fixant d'un regard semblable à celui d'un animal disparu dont on tait le nom.

«Pfff, j'n'aime pas le matin..., soupirât-il, en plus j'ai une faim de meulou. J'vais me faire une bonne entrecôte de kanigrou accompagnée d'aubergines pour bien débuter c'tte nouvelle journée.»
Profitons que notre protagoniste soit occupé pour vous proposez ce petit interlude: qui donc est cet individu? Un xélor, rien de plus, rien de moins, hormis le fait qu'il soit grand, très grand comparé à ses confrères, si grand qu'il dépasse un chat très connu quand celui ci est assis. In' l'aubergine, comme il aime se faire appeler. Excentrique, honnête, stupide, serviable, fou, gentil, bref...
Ce xélor, donc, de taille vénérable, avait suffisamment vécu pour ne plus se souvenir des premiers instants que grave la vie dans la mémoire de chacun. Il ne se souvenait guère de tout ce qui avait pu se passer durant la période antérieur à son recueillement par Green-Peace, vieil énutrof sénil à la barbe verte et à la peau bleu. C'est dire son aspect original qui en effraie plus d'une, sans parler de sa passion pour le baby-sitting.

Revenons à présent vers cette aubergine ambulante qui est désormais dans la cuisine, accompagnée de Green-Peace.
«Ça sent bizarre, tu ne trouves pas?»
«Mouai, je vais aller voir la p'tite Ude.»
«Ah, parce que t'en as?»
«Quoi donc?»
«Des aptitudes? Ha ha.»
«Très drôle... Sachez cher pensionnaire que vous me devez le respect. ALORS VA TE FAIRE FOUTRE UN OEUF!»
Toujours aussi courtois et patient, Green-Peace s'en alla dans la pièce d'à côté contrôler le bon état de ses marmitons, tandis qu'In' essayait d'enlever la fourchette coincée dans sa gorge qu'il venait d'avaler subitement, peut être trop surpris par la réaction si peu exagérée de son aimable hôte.
«Nooooooooooooooon, y a un trou dans la couche d'Ozone. J'vais immédiatement manifester, j'peux pas laisser passer ça, c'est inadmissible!»
«C'est cela, c'est cela. Va donc. Tient avant que tu ne partes, je t'ai parlé de mes sushis dûs aux rêves? Ça me perturbe.»
«La perturbation rend sourd, fait gaffe. Sinon va voir Mémo-Rex, il devrait pouvoir t'aider.»
In' eut à peine le temps de prononcer chlorure d'aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium que Green-Peace était déjà parti, Banderolle à la main.


Après avoir accompli une longue route semer d'embûches, surtout de koalaks à vrai dire, In' arriva chez Mémo-Rex, ermite de profession, au fin fond de la vallée de la Morh'Kitu. C'est sur cet énergumène énigmatique que reposaient ses espoirs d'avoir enfin une réponse à sa question.
Aussi farouche qu'une de ces créatures qui peuplent ces lieux et aussi imposant qu'un de leur guerrier en période de rut, dans un soucis de bienséance nous allons attendre qu'ils aient fait connaissance et pratiquer les rituels de bienvenue avant de reprendre le cours de leur conversation. En attendant, quoi de mieux pour nous occuper l'esprit que de parler d'aubergines? Aaah l'aubergine! Plante potagère annuelle de la famille des Solanacées, cultivées pour son fruit, consommé comme légume. C'est un grand fruit pendant violet. Cru, il a la texture d'une éponge et un goût assez désagréable, dû à la présence de saponines. Cuit, il devient tendre et développe une saveur riche et complexe, comparable à celle de grands champignons. Aaah l'aubergine!
«Aaah de l'aubergine! J'accepte ton présent avec joie disciple de xélor. Bien, maintenant bois ceci.»
Quelle serait votre première réaction si un individu louche vous tendait une fiole contenant un liquide visqueux à l'odeur nauséabonde? Vous le boirez sans hésitations, bien entendu. Et c'est ce que fit Inwolf.
«'Eurk! C'est répugnant.»
«Évidement! Ce n'est autre qu'un concentré de jus de chaussette d'un Sans But Précis squattant à Madrestam agrémenté de poils de torse d'un amoureux du poil. Ce qui donne un côté Magic' c'est la salive de la princesse Razu', sans quoi la potion serait mortelle.»
«Bon, tant que ça fait effet... Et maintenant?»
«Maintenant? Hum... A vrai dire je ne sais pas trop, la potion est encore en phase de test. Pour ne pas te mentir, tu es le premier à la boire. Sois fier d'être utile à la science. Rentre chez toi et va te coucher, ta nuit risque d'être longue.»
Non pas sans appréhensions, il rentra une main sur le ventre, l'autre, cela ne vous regarde pas. Il arriva tant bien que mal à son petit lit douillet, un bout de moquette dans le grenier, s'y allongea, et s'endormit. Le rêve ne tarda pas à arriver.


Tout est beau, tout est bleu. Le ciel n'est obstrué que par quelques légers nuages blancs, n'altérant en rien la luminosité qu'offre cet astre sacré dont les rayons se répercutent sur un champ d'aubergines non loin de là, rendant ce fruit plus divin qu'il ne l'est déjà. Tout est beau, tout est bleu. Non! Tout s'obscurcit, tout devient trouble. A-Dieu le beau ciel bleu, bonjour les nuages gris. A-Dieu les aubergines, bonjour les asperges! Ce légume infecte ayant été totalement annihilé de la surface du monde des douzes tellement il était dangereux. Un poison. Un organisme abjecte répandant son venin, empestant votre urine. Une horreur.
«Rentre à l'auberge In'!»
Cette voix! C'est cette voix, c'est elle. In' court vers la source de cette voix mélodieuse, une merveille, un cantique. Aux diabolique asperges s'ajoutent des araknés agressives, malades. Rien ne va plus. Ces monstres lui courent après, les asperges devançant toutes ces maudites bestioles.
«Rentre à l'auberge In'!»
«J'ARRIVE!»
Une auberge apparaît de nul part dans ce décor onirique. Il court, il court le xélor, le xélor du champ d'aubergines. Il court, mais pas assez vite. Il peut sentir le souffle des asperges sur sa nuque.
«Rentre à l'auberge In'!»
La porte n'est plus très loin. Il passe à côté d'un marchand de poils, qui ne manque pas de se faire dévorer par le duo d'enfer asperge-arakné. C'est tout le monde des douzes qui court avec lui. De l'issue de cette course dépend son avenir.
«Rentre à l'auberge In'!»
Il y est presque, plus que quelques mètres. Il manque de se faire mordre par une arakné, une asperge lui passe à 3 centimètres de l'oreille.
«Rentre à l'auberge In'!»
C'est fait, il a réussi. La porte s'ouvre et libère une lumière étincelante. Il va enfin pouvoir contempler la personne qui émet cette voix. Est-ce sa mère? Sa femme? Sa sœur? Sa truite de compagnie?
«L'auberge In', te voilà enfin.»
C'est si bon. Comment une voix peut elle procurer d'aussi pures et fortes sensations? L'intensité de la lumière s'affaiblit, il va la voir, c'est certain. Plus que quelques secondes...
«Qui es-tu? Je ne vois plus rien.»
«Voyons, je suis...»
«SAMERLIMOMETTE! Debout crevard. Alors raconte moi, t'as vu Mémo-Rex?»
Toujours dans un soucis de bienséance, la suite de cette histoire ne peut vous être comptée. Toute fois, sachez que plusieurs ustensiles de cuisine ont à jamais disparus et que le malheureux Green-Peace a souffert de constipation pendant de longs mois. In' l'aubergine aurait dû être heureux de pâtir d'une phobie ridicule, l'asperge ayant été éradiquée, mais sa curiosité prenait les devants.
Cependant, une nuit, il eut réponse à sa demande. La voix mélodieuse provenait de...

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Dim 12 Déc 2010 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 12 Déc 2010 - 19:00

Le p'tit dernier (et non des moindres) sur ce thème de la phobie ^^
Demain, on attaque Frigost Very Happy


Thème : Phobie
Elgattoa a écrit:
La nuit tombait sur Frigost. Le froid devenait plus vif, l'air plus sec, le gel encore très fin, encore soyeux, blanchissait sa barbe.

Un peu sur la gauche du bouquet de tremble, face au sanctuaire, on entendait un groupe de manscholt qui cacochait. Elga saisit sa hache, la pierre-qui-rape et l'objet qu'il avait récemment acquis auprès d'un artisan ambulant : une paire de loupes emmanchée sur des cornes de boufton noir. Il s'installa sur la deuxième marche de l'escalier qui arrivait à sa cahute, enfila les loupes et commença à affuter. Il avait remarqué que depuis quelque temps sa vue ne lui permettait plus de discerner parfaitement le fil de sa lame. Le geste avec la pierre était encore précis mais les petits détails, les éclats, les aspérités, les parties d'alliages abimées devenaient flous. Donc il avait acheté les loupes.... Il passa et repassa la pierre-qui-rape. Puis il posa la hache sur le dos, alla chercher une feuille de kalyptus du Tooth dans la remise et la lâcha au-dessus de la hache. Quand la feuille atteignit le tranchant elle fut scindée en deux : la hache était prête.

Après avoir rangé la hache dans son étui, Elga alluma sa pipe. Il secoua le givre de sa barbe et commença bizarrement à transpirer. Brusquement la vision de ce qu'il avait à faire le lendemain lui était réapparue. Il devait se rendre à la ville pour acheter le minimum: sel, poudre d'eniripsa, fleurs de kobalte, tous les divers ingrédients qu'il ne pouvait récolter ou produire lui-même. Cette projection du lendemain le rendait fébrile. La vision de la ville et de ses passants, de ses bruits, de sa cacophonie, de ses voix plus ou moins perceptibles, de ses murmures et de ses cris, tout cela le faisait grelotter d'angoisse. Il ralluma sa pipe et se calma l'esprit par la science du Hô. Souffla la bougie et s'allongea sur sa couche. Le feu crépitait. Les manscholts s'étaient tus. Demain était un autre jour.

Il se leva avant l'aube. Quand le jour pointa il était déjà au bois des "trois-fourches". Il serait à Bonta avant midi. La marche dans la forêt froide l'apaisait. Puis apparurent au loin les faubourgs de la ville. Il hésita mais il avait besoin de faire ses achats. Il continua d'avancer, plus doucement, en essayant de contrôler ses peurs. Quand l'épicier commença à lui parler de la pluie et du beau temps il se mit à trembler. Dehors le bruit, le vacarme, le brouhaha urbain. Tous ces gens qui s'interpellaient d'un trottoir à l'autre...

Alors ce jour la il fit ce qui hantait ses cauchemars. Elga dégagea la hache de son étui dorsal. Le marchand ne sentit rien : coupé en deux morceaux, feuille de kaliptus désormais silencieuse........

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Lun 6 Juin 2011 - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 13 Déc 2010 - 10:26

Sur le thème Frigost, deux textes assez longs ^^
Voici le premier, honneur aux demoiselles \o/


Thème : Frigost
Geline a écrit:
Geline se réveilla doucement comme à son habitude, mais quelque chose n'allait pas.
Sa fille Eleanor n'était pas à ses côtés, elle qui dormait la plupart du temps, qu'elle soit debout avant elle était bizarre.

"Bah qu'est ce que tu fais réveillée de si bonne heure ?"
"Oh rien, c'est juste que ..... elle a toujours été là cette île ?"
"L'île d'Otomaï, oui "
"Mais non celle là ", lui montrant une île au loin.
"Hein, Géline ouvrit un peu plus les yeux, mais oui il y a bien une terre, c'est curieux ! "
"Bon je vais me recoucher moi "
"Tu ne veux pas savoir ce que cache cette île ? "
"Non et puis tu me le diras" lui dit-elle en souriant .
"Bah voyons" soupira Géline
"Je vais aller voir les guildeux peut-être en sauront-ils davantage, mais avant une bonne douche et tenue de combat s'impose, je vais pas y aller en nuisette.

Ceci fait, Géline alla à Brakmar.
"Bonjour tout le monde !" Personne n'était là... Elle trouva néanmoins un parchemin accroché au panneau d'affichage.

"Chers Walhalléens, une île étant apparue, nous, fiers guerriers que nous sommes, allons voir cela de plus près.
Tout membre est le bienvenu, rendez-vous à la baie de Cania pour prendre le bateau y menant."

"Eh bien, une nouvelle terre inconnue de tous, cela promet..."
Géline fit un paquetage et se mit en route.
Arrivée à l'embarcadère, elle ne trouva pas les autres mais beaucoup d'aventuriers tous curieux et excités.
Elle monta dans le bateau et s'assit sur les marches de l'escalier menant aux commandes, pour à la fois observer la mer et tout ce petit monde agglutiné sur le pont.
Le navire leva l'ancre et se mit à bouger sur les flots.

Après quelques minutes, certains se provoquaient en duel pour voir qui était le plus fort, d'autres avaient des mines épouvantables (le mal de mer ne pardonne pas), et enfin d'autres comme Géline savaient qu'il ne faut pas épuiser ses forces car on ne sait jamais ce qu'il peut arriver.
Elle s'assoupit quelques instants posant sa tête contre la balustrade de l'escalier.
Elle fût réveillée par un vent glacial.

"Tu devrais te couvrir plus chaudement, fillette."
Géline se tourna et vit le capitaine.
"Ne m'appelez pas fillette s'il vous plaît, mon nom c'est Géline."
Elle sortit sa vielle cape Ortiz qu'elle mit en dessous de sa cape du Chêne Mou, elle avait un peu plus chaud en effet.
"Ah ce vent, que de souvenirs, tu veux que je t'en parle fillette ?"
Géline leva les yeux au ciel .
"Non non ça ira, je vais aller me dégourdir un peu les jambes."

Elle se leva et commença à marcher vers l'avant du bateau, esquivant au passage une épée divine qu'un iop lançait contre son adversaire.
"S'cuse Osa."
Elle voulut ouvrir la bouche mais la referma aussitôt : "Pourquoi me donner la peine de le corriger, c'est un iop... Enfin, au fond, certains ne sont pas autant atteints du cerveau (pensant à Iopinou, Black ou Péninou) encore heureux."
Elle se trouva à la proue du navire, le vent fouettant son visage et faisant voler ses longs cheveux parme.

"On est bientôt arrivés, fillette."
Elle soupira "Gél..."
Le capitaine lui avait mit un doigt sur la bouche pour la faire taire.
"Écoute ce que je vais te dire, Frigost, tel est le nom de cette île, est pleine de richesses encore inconnues mais aussi pleine de dangers.
Entoure-toi de valeureux compagnons car les monstres qui peuplent cette terre sont redoutables pour quelqu'un de seul, même ayant un cercle élevé.
Je te dis cela car tu me plais bien, fillette."
"Vieux pervers!"
"Mais non, c'est pas ce que je voulais dire, quoique si tu es intéressée par un capitaine je...."
Géline sortit son marteau M'pouce et lui tapa dessus.
"Je vais prendre cela pour un non, néanmoins, tout en se frottant la bosse qui venait d'apparaître sur son crane, soit prudente fillette."

A peine eut-il fini sa phrase que le navire accosta sur l'île de Frigost.
La bourgade était recouverte de neige et le vent était encore plus glacial.
Géline grelottait de froid. "Je vais marcher cela me réchauffera." Elle descendit du bateau et se tourna vers le capitaine
"T'inquiète vieux pervers, je serai sur mes gardes, au revoir."
Il ne dit rien et sourit.

Une agitation extrême se faisait sentir, mais le flot incessant d'aventuriers venant et repartant à droite comme à gauche ne troubla pas Géline.
Elle explora cette bourgade de long en large, puis se dit qu'il faudrait peut-être voir ce que donnaient les montres de cette île au combat.

Elle choisit un petit groupe de trois bouftons des neiges.
"Tiens des bouftons, ça va être vite réglé" se disait-elle.
Quelle ne fut pas sa surprise : les bouftonmouths n'étaient absolument pas comparables aux bouftons qu'elle connaissait.
"Aie, aie, aie, ils font mal ceux là!"
Heureusement qu'elle avait ses invocations chéries, sinon l'issue du combat aurait été funeste pour elle.
"Eh bien il avait raison ce capitaine, ils sont redoutables, j'imagine même pas les monstres de cercle plus élevé... Faut que je retrouve mes amis, mais avant, regagnons un peu d'énergie, ils m'ont épuisée ces bouftonmouths" pensa-t-elle en sortant de son sac des pains aux céréales qu'elle avait fait exprès.
Géline avala une bonne quantité de pain. Quand cela fut fait, elle partit à leur recherche.

Sur le chemin, elle tomba sur quelque chose.
"Tiens qu'est-ce que c'est ?"
Elle regarda de plus près et s'aperçut que cela était une céréale.
"Je me demande quel pain je pourrais faire avec ?"
"Du pain au frostizz"
Géline se retourna. "Comment ? "
Un jeune garçon se trouvait là.
"C'est du frostizz, c'est la seule céréale qui arrive à pousser ici sur ces terres glacées et avec on fait du pain au frostizz, tu veux que je te donne la recette ?"
Elle avait des étoiles dans les yeux... Que voulez-vous, apprendre quelque chose de nouveau la rendait heureuse.
"Oh que oui je veux bien!"
Il prit un bout de parchemin, écrivit quelques mots dessus puis le tendit à Géline : "Voilà."
"Merci à toi", la recette comprenait beaucoup de farines différentes mais cela ne lui fit pas peur.
"Je vais essayer d'en faire une fournée pour voir ce qu'il donne..."

Elle rangea précieusement le bout de parchemin, et sortit sa faux pour commencer à en récolter.
Après quelques instants, son sac rempli de frostizz, elle entra dans l'atelier des paysans qui se trouvait là, et quelques kilos de farine plus tard, Géline faisait son pain.
"Piuff, que c'était long, goûtons maintenant..." Elle mordit à pleines dents dedans.
"Miaaaaam, il est bon dis donc, je me sens en pleine forme!"
Elle rangea tout cela dans son sac et reprit sa recherche de ses compagnons.

Quand, tout à coup, elle aperçut au loin un visage familier.
"Chachaaaaaaa, elle sauta au cou de Kaervek, je suis contente de te trouver, les bouftonmouths ils sont méchants ils me tapent" dit-elle tout en se dirigeant vers ses bras pour recevoir un câlin (bah quoi les câlins, c'est bien, surtout lorsqu'ils sont faits par l'être aimé... faut en profiter).
"Oui ils tapent dur, tout en regardant ses bandelettes ensanglantées, tu veux qu'on les combatte ensemble ?"
"Bien sûrrrrr", la serrant de plus belle tout contre elle.

Soudain, elle sentit le picotement d'un tofu sur son mollet, c'était celui de Gigie (c'est laaa magieee tout là hauttt dans le cielll, heu ... moment d'égarement, hihi)
"A trois ça serait mieux non ?"
"Oh oui, ils vont mordre la poussière!... Enfin, la terre glacée."

Elles engagèrent un combat, la victoire fut leur, normal : c'étaient des Walhalléenes.
La journée continua ainsi, de bouftonmouths en bouftmouths de guerre.

Puis, fatiguées, elles prirent le chemin de la maison tout en se disant qu'elles reviendraient plus fortes, pour plus de massacres, mais également qu'illeur faudrait tenter les différents donjons de cette île et percer le mystère qui l'entourait.

Mais tout ceci est une autre histoire qui sera révélée plus tard...... ou pas, qui sait ! Laughing

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Mar 14 Déc 2010 - 15:27

Et voilà le dernier RP du concours!
Très bientôt, les résultats et la distribution des lots What a Face


Thème : Frigost
Capsule a écrit:
Cette nuit là, l'orage était le maître des lieux, assourdissant, aveuglant, le son qu'il provoquait était aussi puissant qu'un Ecaflip qui énerve sa femme un dimanche matin.
Notre héros à la barbe aussi bleue que le turquoise des calanques d'Astrub, était trempé comme une soupe, et avait du mal à se réchauffer sous cette pluie battante qui fouettait les joues; l'Enutrof s'assit sous un énorme Merisier, plus gros et imposant qu'un Orme, enfin qu'importe le vieille homme était enfin à l'abri.


Le lendemain


- Non d'un tofu ... mais qu'est-ce que ...*Se gratte le sommet du crâne*et puis où est passé mon porte kamas ? Puis ma pelle a disparu...

24h plus tot

*Frappe le Féca aussi fort que je puisse faire*
Le bouclier de l'ennemi aussi dur soit-il, fait trembler l'ensemble de la carcasse de notre héros et d'une résonance gigantesque faiblit l'audition des deux ennemis. Pendant le coup de pelle digne d'un grand batteur de baseball, une pancarte avec inscrit "[Attention vous êtes proches du vide] " a volé en éclat en allant s'écraser en-dessous d'Incarnam.

Pendant cette longue bataille dont j'ignore les raisons, les kamas de la vieille peau sont tombés dans le vide, bien sûr, il n'en sait rien; bien trop occupé avec son adversaire.

suite à ça, nous allons reprendre où on en était si cela ne vous dérange pas


Puis ma pelle a disparu...
- Mon porte kamas perdu ! Mais mais mais mais mais ...


Le visage pâle, le crâne luisant sous l'effet du soleil et de l'humidité, les plis du front creusés, les yeux fatigués avec des valoches immenses violacées tirant sur le noir, puis l'haleine de truite de la semaine dernière, les lèvres sèches rugueuses, avec le petit filet de transpiration qui file depuis son front

- Qu’est-ce que je vais faire, il faut absolument que je retrouve ce maudit porte kamas …, je vais descendre à Astrub et ensuite j’irai le chercher.

Pendant un bon petit moment notre héros marchait à travers les champs d’Incarnam à un rythme soutenu, et en même temps, assez lentement pour réfléchir comment s’y prendre pour mettre la main sur son bien le plus précieux après sa pelle.

- Mais c’est formidable, j’ai trou… *se cogne contre une structure en bois*, mais c’est quoi ça ? Hôôôôô ! Un gigantesque télescope dernière génération 639 ! Le top du top pour regarder ce qui se passe en bas à Astrub, quelle beauté cet engin, il faudrait que je jette un coup d’œil dedans pour voir où est mon satané porte-monnaie.

Plus de 15 minutes se sont écoulées quand Capsule trouva enfin sont étui.
Bon allez, plus le temps j’y cours *enfile ses tongs du Minotot*
- Allez ! à nous deux !


A vitesse express de dragodinde, notre vieux à la barbe turquoise se rendit enfin sur les lieux où il avait vu son bien, le toit de l’atelier d’Alchimiste était la nouvelle demeure du porte kamas, bien au chaud dans un nid de Goéland givrés.

*monte à l’échelle*
- Encore un effort ! Vieux ! Et voilà, enfin sur ce toit, bon voilà le nid, je m’approche doucement et !!

Et là vous vous demandez ce qui va se passer n’est-ce pas ? et bien continuons.

-Doucement et !!

Le propriétaire du nid, arriva en trombe comme un fusée ... ou un Xelor qui aurait perdu sa montre, le volatile prit en bec le porte-monnaie, et partit aussi vite qu’il était venu. Ni une ni deux, Capsule plus en colère que jamais le poursuivit... A peine quelques minutes en train de courir hors d’Astrub, qu’il n’en peut plus du tout et décide enfin d’appeler sa fidèle monture Inno di Mameli, elle arrive aussi vite que zzub l’rialce,

- Allez ma louloute, suis ce pélican masqué !

Suite à ça, nos 2 héros se rendent à présent vers le bateau pour l’île du Minotor, ils ont déjà plusieurs jours de course derrière eux, l’oiseau ne laissant pas le temps, ou presque pour manger un morceau, leurs ventres crient famine ! Et c’est affamé que les deux amis se trouvent devant l’immense coque du bâtiment, pour faire simple, Capsule a donner un bon petit sac de kamas au commandant du navire, et lui ordonna de suivre le zozio à n’importe quel prix !

*Se sent pas bien*
- heuu …. M’sieurs ? Y’aurait pas moyen de moins tanguer ce bateau … parce que là ….*buuuurp*

Pendant le voyage, le climat commençait à changer, petit à petit le paysage d’un bleuté magique, l’eau devenait de plus en plus calme, laissant apparaître le reflet de la lune sur l’eau transparente qui prenait la couleur du ciel ? Des lueurs se faisaient voir au loin, comme des petites lucioles, l’air devenait glacial, un grand froid s’installait, et les trous de nez de Caps étaient bouchés par les stalactites. Au loin, puis de plus en plus proche, on pouvait apercevoir un port avec d’immenses murailles, semblables à celle de Brakmar mais … sous la neige, les sons étaient désagréables, comme un sifflement permanent qui viendrait vous claquer les oreilles.
Notre héros émerveillé par cette splendeur descendit du navire et posa le 1er pas sur la cité enneigée, il fit quelques pas et remarqua un panneau écrit, sur une épaisse couche de glace givrée était marqué [Bienvenue à Frigost]
D’immenses portes bloquaient l’accès de la gigantesque ville, quand soudain …

*grincement de porte*

La sublime cité s'ouvrit enfin devant mes yeux étoilés.

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...


Dernière édition par Lliloune le Lun 6 Juin 2011 - 11:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 19 Déc 2010 - 23:23

Les résultats


Le jury a lu, relu, pris des notes, délibéré, et rendu ses ptits papiers!
(Naaaan les Sans Pap', ce sont pas les vôtres, tsss...)

Thème Phobie : Inwolf cheers
Thème Frigost : Géline cheers


Et comme on a eu beaucoup de mal à choisir, on a décidé de récompenser également
notre "coup de coeur" pour le concours... N'arrivant pas à nous mettre d'accord, ce sont
donc deux écrivains en herbe qui reçoivent les palmes ! (naaaan pas les tubas...)

Coups de coeur du jury : Elgattoa et Magicmystcheers


Un grand bravo malgré tout à Capsule et Kaervek qui nous ont également
tous deux réjouis de leur participation et ont également bien mérité leurs cadeaux !

La liste des lots arrive Very Happy

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
Lliloune
Boss of the boss
avatar

Messages : 1437
Date d'inscription : 07/10/2008
Age : 38
Localisation : Somewhere over the rainbow

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 27 Déc 2010 - 21:56

Les lots


Inwolf et Géline
1 capture de Royal Mansot
1 capture de Crocabulia
1 capture de Skeunk
1 capture de Dark Vlad
1 dragodinde émeraude caméléonne
1 bandit fine-lame ou arc
1 plume du kwak de glace pour exercer les talents d'écrivain

Elgattoa et Magicmyst
1 capture de Maitre Pandore
1 capture de Rasboul
1 capture de Royal Mansot
1 dragodinde émeraude caméléonne
1 plume du kwak de terre pour exercer les talents d'écrivain

Capsule et Kaervek
1 capture de Bouftonmouth
2 captures de Gourlo
1 capture de Tanukouï San
1 dragodinde prune émeraude
1 plume du kwak de vent pour exercer les talents d'écrivain

Et quelques petites friandises pour compléter le tout ^^



Les lots sont à retirer auprès de Montra ou Llilou pour les Vikings, et Filou pour les Clandestins !

_________________
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.650km.com/index.php?topic=9894.msg221781#msg221781
crapule

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 24
Localisation : Dans la vallée des blops

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Lun 27 Déc 2010 - 23:20

et bien je viens d'apprendre les lots depuis mon portable et je suis ravi de ces magnifique cadeaux, encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geline

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 35

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Mar 28 Déc 2010 - 12:57

je plussoie merci à vous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magicmyst

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 16/06/2010
Localisation : La mon coeur se trouve....

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Mar 28 Déc 2010 - 21:50

merci beaucoup Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaervek

avatar

Messages : 330
Date d'inscription : 05/06/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Mer 29 Déc 2010 - 12:11

Trop cool les lots ! Merci beaucoup !

La prochaine fois, je ferais mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inwolf

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Dim 2 Jan 2011 - 14:52

Nice. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elgattoa

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 58
Localisation : petit village Cote d'or

MessageSujet: remerciement et salutations   Mar 11 Jan 2011 - 13:33

Ouaip, j'ai touché mes Kdos!! on fera quelques captures avec les Walhlalili's.... Et salutations aux autres auteurs: que dubon! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sehanine

avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 20/03/2010
Age : 38
Localisation : au confint d'une montagne

MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   Ven 14 Jan 2011 - 16:38

Bravo aux participants, très sympa à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Concours RP] Redorons nos blasons!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Concours RP] Redorons nos blasons!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'utilisation du logiciel Genherald (Blasons)
» Les Blasons: signification des couleurs et des figures
» Création de blasons
» Ducs Régnants du Bourbonnais-Auvergne
» Chevalier du Grall (essai de peinture type kilt)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA PLACE PUBLIQUE :: Contes & Légendes-
Sauter vers: